Pensées vers toi Sœurette                   

 

Une grande sœur, c’est très utile.

Pour faire le cheval.

Pour tenir la corde à sauter

pour chanter une berceuse.

Pour partager un secret.

Et elle est bien payée de sa peine:

un baiser sonore, deux bras noués

  et un ‘’ bonsoir ‘‘ensommeillé"

 

 

 

 

 

p-78                                       

Mon amour pour Flora a

 été le grand sentiment de mon enfance.

Je l’estimais, je la jalousais, j’aimais l’embrasser,

La serrer et je cherchais à lui nuire

Comme j’avais quatre ans de plus

qu’elle et la chance qu’elle soit vulnérable, j’ ai

 Souvent eu l’occasion de la torturer,

ce qui m’a laissé une exquise saveur

que je n’ai plus jamais retrouvée.

 

p-79

Ce n’est que bien plus tard, quand elle m’a parlé  d’un conseil

Que je lui avais donné alors que j’étais en fac, et qu’elle avait suivi, que j’ai

Compris l’énorme influence et la redoutable responsabilité d’une grande sœur. Abby m’avait écouté religieusement, elle avait suivi mes conseils, et elle s’en souvenait encore,

Des années après.

 

 

 

p-80

Une grande sœur vous aide à faire

 vos devoirs …Enfin, si elle n’est pas

 à la danse , au club des jeunes

 du quartier, en réunion de guides

ou enfermée dans sa chambre,

absorbée par quelque mystérieuse

occupation…

 

 

 

  

p-81

Toute votre vie, les gens

vous appellent soeurette

parce que c'est ce que vous êtes,

ou ce que vous êtes devenue,

la grande soeur; la personne qui aide;

la personne sur qui on peut compter;

qu'on appelle à l'aide pour tout et

n'importe quoi, un devoir difficile ou

une écharde au bout du doigt

p-82

C'est terrible d'être la cadette. La raison pour laquelle votre mère est ravie de votre

naissance, c'est que vous pourrez porter tous les vieux vêtements de l'ainée

 

 

 

 

 

 

 

 

 

p-83

Je me souviens d'avoir baigné,

nourri, changé, bercé, trimbalé

Michi dans toute la maison, jusqu'à

ce que mes petits bras n'en puissent plus.

C'était comme si j'étais sa petite maman et qu'elle était ma poupée.

 

 

p-84

Une grande soeur c'est du chiendent

sur le gazon de la vie.

 

 

 

 

 

 

 

p-85

Les grandes soeurs sont pires

que les mères.

Une grande soeur est tentée de dire

à sa mère tout le souci qu'elle

se fait pour sa cadette.

Entre femmes.

 

 

 

 

p-86

Elle a été ma première camarade de jeu, ma première amie de coeur.

Maman m'a raconté que lorsque

Rosie est allée à l'école pour la

première fois, j'étais si triste que je suis restée assise sur le canapé, les yeux rivés sur la fenêtre.

Certain jours, je restais des heures à

l'attendre dans cette position.

p-87

Patrick, 3ans, mange des cerises pour la première fois de sa vie et, visiblement, il apprécie.

L'air outré, il se tourne vers sa grande soeur de sept ans et s'indigne : '' Mais tu m'avais pas dit qu'on aimerait ça ! ''

 

 

 

 

p-88

Ma deuxième maman,

ma meilleure amie,

c'est ma grande soeur .

 

 

 

 

 

 

 

p-89

Une petite soeur, c'est le cobaye idéal

pour essayer la luge...

Un bon moyen de faire passer un message à maman...

Mais c'est aussi quelqu'un qui a besoin de vous, quelqu'un qui vous fait une confiance absolue,

et qui croit que vous avez la réponse à presque toutes ses questions.

p-90

Personne, au cours de votre vie,

ne vous observera avec autant d'attention

qu'une petite soeur

 

 

 

p-91

Dans le bois, vous sentez brusquement

une petite main qui prend la vôtre...

Et vous êtes sûre que vous saurez

affronter tous les dragons que vous

risquez de rencontrer !

 

 

p-92

La seule personne pour laquelle je sois capable de faire le cri du canard, de ramper comme un crocodile, de chanter ou lire boucle d'Or et les trois ours pour la cinquante -cinquième fois... c'est ma petite soeur.

 

 

 

 

 

 

p-93

Benoîte, je t'aime pour toi-même,

avec ta tête et tes pensées d'aujourd'hui.

Mais je t'aime surtout, il me faut l'avouer, parce que tu as voyagé avec moi à travers mon enfance. Tu es une pièce maîtresse, un des mots clés de mon passé.

Je te trouve à tous les coins de mon souvenir.

Tu n'as pas besoin d'avoir de mémoire, j'en ai pour toi : je suis la bibliothécaire, la trésorière de notre enfance.

p-94

Le bébé contemple sa soeur de six ans,

elle la regarde dessiner, écrire, ou danser pour elle. L'aînée la berce, l'embrasse, remonte la boîte à musique....Elle lui lit une histoire, elle savoure sa joie :

 avoir une petite soeur rien qu'à elle...

 

 

     

 

 

 

 

 

p-95

Personne, jamais, ne nous aimera ni nous admirera autan

qu'une petite soeur.

 

p-96

Demain, s'il lui arrive de quelque chose, c'est mon sang, c'est ma soeur...

je ferai n'importe quoi pour elle !

 

 

 

 

 

p-97

Le ciel presque tout entier s'est penché sur ma petite soeur

Dès le premier jour, Mitchie a été beaucoup plus qu'une soeur

pour moi. C'est l'un des trésors les plus précieux de ma vie

 

 

p-98

Une petite soeur reste toujours une petite soeur

même si elle a quarante-cing ans et pèse cent kilos !

p-99

 

Qui applaudit à tes succès mais s'arrange pour qu'il ne te

montent pas à la tête!

p-100

 retour accueil     menus divers (pour voir soeursoeurs 3)