L'expression de chacun

 

 

 

 

Des expressions!! d'ou vient il et cela veut dire quoi? J'ai pensée faire une page ou l'on ne pourra que rire & partager ses propres expressions et ou celle de votre coin de pays. J'ai l'expression que je vais m'amuser :)me les faire parvenir à        cygnorita@hotmail.com

Normandie

Québec

Lac St-Jean région Québec 

Merci Ann et Marie Andrée

Avoir de la goule
Avoir de la goule, c’est en faire trop. Exagérer ! « Il a de la goule celui-là ! » signifie « Il exagère ! ». À ne pas confondre avec gouleyant, qui n’a rien à voir et risquerait de hérisser les dauphinois. Quoique, les normands disent aussi avoir de la goule pour « être gourmand ».
Aller aux vues: aller au cinéma Au ras le cotteur: la bordure du trottoir fait la mijorée :cela la défrise
       
Boujou les bézots !
Un combiné bien normand de boujou qui veut dire « bonjour » et bézots pour « enfants ». Une perle qu’on ne se lasse pas de ressortir avec un air un peu débonnaire. Notez que boujou peut aussi vouloir dire « bisous » ou « au revoir ».
Ambitionner sul' pain béni: exagérer Toutter de la haine: klaxonner  
       
Passer la toile
Avec un peu d’imagination vous pouvez trouver. Si, si. Passer la toile, c’est laver le sol, passer la serpillière quoi. Attention, quand on parle d’eau reportez-vous au contexte, parce que les normands peuvent parler de la Seine !
T'as la fale basse: tu as l'air triste Des bottes à douilles: des bottes de pluie  
       
C’est rien bien.
Pas d’erreur, le normand peut vous dire que « c’est rien bien. » C’est l’occasion de se réjouir car cela signifie que « c’est très bien » voire « c’est génial ». On avoue, c’est un peu troublant. Mais quand on a choppé le truc, on peut le mettre à toutes les sauces : c’est rien beau chez vous, j’ai rien chaud, il m’aime rien fort…
Avoir un endormitoire: s'endormir Fait pas ta neuve: fais pas ta princesse  
       
Y’r’pleut
Forcément, on allait pas passer à côté de la météo. Cette expression (on vous l’accorde, pas 100 % normande) parle pour elle, on vous laisse la savourer. D’ailleurs, le normand pourrait ajouter « on y veut goutte ! » signalant que « on n’y voit pas grand chose… ».
 
Caller l'orignal: vomir Se curler: pour une fille, s'amuser elle-même  
       
Bou Diou !
Si boujou signifie « bonjour », vous pouvez deviner ce que bou Diou veut dire ? Gagné ! À prononcer un peu à l’avant de la bouche, presque du bout des lèvres, bou Diou c’est « bon Dieu » !
Agace-pissette: être aguicheuse T'es ben bigoune: faire les choses de manière compliquée  
       
Les quins font pas des qua.
On vous a aidé un peu. Quin veut dire « chien » et que veut dire « chat ». Le plus drôle, c’est que ça marche aussi avec la vac, la quèvre, le quimpanzé…
T'as la fly ouverte: ta fermeture éclaire est ouverte Je cote : Être down avec une situation/quelque chose  
       
Je vais faire d’l’essence.
Rien d’affolant, le normand vous signale simplement qu’il va « mettre de l’essence. » On est d’accord, ça peut faire un peu peur. Quoi, ça serait une compétence intéressante.
 
T'es ben agrès!: t'es ben stupide Pa garde à toi: Prends garde, fait attention à toi  
       
Rendez-vous à la quart.
Piège ! Aha ! Vous vous dites que c’est une expression normande pour « rendez-vous à [l’heure et] quart » mais non ! C’est une indication spatiale et non temporelle pour localiser un emplacement… dans un angle.
 
S'assir: s'asseoir M'a te débabiner: frapper au visage  
       
Clencher la porte.
La clenche étant la poignée de porte, le verbe signifie « ouvrir la porte », en actionnant la poignée. On ne peut pas deviner.
Avoir le motton, avoir beaucoup d'argent Avec ma gurda: avec ma femme  
       
amignonner signifie caresser un animal pour l'amadouer et se faire obéir. Ça pas d'allure, c'est absurde Etre swell pour aller veiller: être bien habillé pour la soirée
 
tu te baffres, tu te goinfres      
  Quelques une de l Abitibi mon coin de pays faire simple : faire le niaiseux

 
       
Je veux un canard, Non non, on ne parle ni d'un canard vibrant ni d'un animal. Chez les Normands, un canard est un petit morceau de sucre trempé dans du Calva. Un peu calorique certes mais délicieux ! R’soudre

Quelqu’un qui r’soudre est quelqu’un qui arrive à un endroit. Par exemple, l’Abitibien moyen peut dire : «Tu n’as qu’à r’soudre chez nous après ta partie de hockey.»

allumer un top avec un bat feu : allumer un mégot avec un briquet ( les gros briquets avec une pierre et roulette )

 
       
Arrête avec toute cette bacouette !
Traduction: arrête de faire tout ce baratin !
Installer des lumières dans le derrière des mouches à feu
De l’expression : «Ça ne prend pas le gars qui a installé des lumières dans le derrière des mouches à feu...». Il s’agit de la version abitibienne de l’expression pour remplacer : «Il ne faut pas avoir inventé les boutons à 4 trous».
une guédaille : fille légère

 
       
  Ça prend pas la tête à Papineau pour savoir ça, cela veut dire pas de besoin d'être intelligent pour savoir ça. manger un casseau de crème glacée : manger un cornet de crème glacée

 
       
  On ne fait pas ici référence aux frères Rougeau ou à la Merveille masquée. Pour les Abitibiens, se faire lutter veut dire se faire heurter par une voiture. On peut aussi dire : «J’ai lutté un ours sur la 117» ferme la caduque du signe : ferme le robinet du lavabo

 
    r'soudre comme un cheveu sua soupe : arriver sans s'annoncer

 

retour accueil  les-mots-d-ann